Mon Ventouxman 2016

Mon Ventouxman 2016

Un ami et moi avons regardé la distance Ventouxman L le 4 juin. C'était la seconde édition de la course.
Nous savions que le parcours à vélo consistait à grimper le Mont Ventoux par le côté "Bédoin" (plus dur que les côtés "Malaucène" ou "Sault").  Ça avait l'air d'un beau défi, alors on s'est inscrits !

Le voyage

Piolenc est loin de Paris, nous avons donc décidé de louer un camping-car.
Nous avions un lit double, une douche, un WC, un réfrigérateur et la possibilité de cuisiner d'incroyables plats de polenta !

La course

L'organisation de la course était un peu compliquée, peut-être parce que ce n'est que la 2ème course (annulée l'an dernier à cause de la météo). Il faut prendre l'autobus à 4h30 du matin pour être au lac à 7h00, puis commencer à 7h30 pour les non élites (comme moi :). Nous nous sommes donc réveillés à 3h30 du matin pour le petit déjeuner. C'était psychologiquement une situation difficile à vivre pour moi. D'habitude, je suis plutôt un lève tard...

La Natation

La partie natation s'est bien passée sans difficulté. J'ai essayé de me souvenir des conseils que Titouane et Benji m'ont donnés et j'ai complété les 1900 mètres en 41:17.

Le vélo

C'était définitivement la partie la plus difficile ! 7,6 % d'altitude moyenne sur les 20 derniers kilomètres... Lorsque nous sommes arrivés au départ de la colline, ils étaient au bout de leur réserve de nourriture ; il leur restait juste de l'eau et de l'énergie.
Beaucoup de motards ont été choqués quand ils l'ont découvert. J'ai toujours beaucoup de gels à saveur de banane avec moi, donc j'étais bien. Le temps était vraiment beau, du soleil tout le temps !
Le Ventoux a été mon expérience de vélo de montagne la plus difficile jusqu'à présent. Vraiment différent des Alpes car il n'a jamais cessé de grimper même dans les virages. Dans les Alpes, les virages sont plats pour des raisons de neige et de sécurité. J'étais de retour en transition à 13 h 45.

La Course à pied

Je n'ai vraiment pas aimé la course ! Il s'agissait d'un parcours de 4 boucles avec un D+ de 400. Dur pour mes vieux genoux et je me suis tordu la cheville droite lors d'une séance de course à pied la semaine précédente. Je l'ai fait en 2h52.
 
J'ai terminé le Ventouxman en 9:11 et mon ami Jean Luc a fait une super perf en 6:39 !


Récit de mon Ironman Vichy 2018

Récit de mon Ironman Vichy 2018

En 2016, j'ai terminé mon premier Ironman à Cozumel avec un chrono de 11:43 et j'ai pr...
Récit de mon Embrunman en 2011

Récit de mon Embrunman en 2011

Embrunman, tout a commencé au néolithique un 15 août 92 au cours d'un trajet Val...
Mon Gerardmer 2014

Mon Gerardmer 2014

J'ai enfin reçu mes photos de la course du week-end dernier au Triathlon de Gérardmer....
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialitéJ'accepte