5 raisons d’opter pour un vélo de triathlon

5 raisons d’opter pour un vélo de triathlon

Faut-il choisir un vélo de chrono ? Voici 5 raisons (plus ou moins objectives) de dire oui !
 
Dans la carrière de chaque triathlète, que le vélo soit sa discipline préférée ou son talon d'achille, souvent reviendra la question de savoir s'il doit choisir un vélo de triathlon de contre la montre. Pourquoi devraient-ils choisir ce type vélo ?

1. Gain d'aérodynamisme

Le premier argument ne fait aucun doute. C'est tout simplement la physique qui nous répond. La position du triathlète sur un vélo aéro  montre une résistance à l'air beaucoup plus faible que sur un vélo de route classique.
 
La position horizontale du dos et des avant-bras joue un rôle important dans la réduction de la résistance de traînée, et plus les coudes sont proches, plus la résistance frontale est faible.
 
Et tout cela conduit naturellement à un équilibre plus favorable entre l'effort et la vitesse.

2. Une position plus confortable

Plus confortable que sur un vélo de route, c'est discutable. Mais il est certainement plus confortable que sur un vélo équipé de prolongateurs, comme le font de nombreux triathlètes.
 
La géométrie des cadres de vélo contre la montre permet une position naturelle vers l'avant. Cela soulage les muscles du dos, et la position vers l'avant vous permet d'utiliser tout le potentiel de vos jambes. Cela peut sembler trivial dans les compétitions courtes (Triathlon XS ou S), mais c'est important quand vous devez roulez 90 ou 180 kilomètres... et d'autant plus si ensuite, il faut courir.

3. Il n'est pas nécessaire d'avoir un budget illimité.

Le budget est l'un des éléments qui a longtemps retardé les investissements dans un vélo de contre la montre. Bien que le prix d'un vélo de triathlon soit en moyenne plus élevé que celui d'un vélo de route de la même série, il existe désormais des modèles à des prix raisonnables.
 
Et si vous ne voulez pas investir dans un nouveau vélo, il existe des modèles d'occasion abordables (notamment sur notre page des bonnes affaires du Triathlon). Et de plus en plus de fabricants offrent une garantie à vie sur le cadre lors de l'achat d'un vélo !

4. Pensez Triathlon !

Disons que chaque situation dont rêve un triathlète est d'avoir deux vélos différents, un vélo de route et un vélo de contre la montre, et sa piscine de 50m... Il est souvent difficile de concilier ces deux choses pour des raisons budgétaires. Si c'est le cas, cela ne devrait pas vous empêcher d'investir dans un vélo de chrono !
 
Des sorties en montagne ? Si vous n'utilisez les cols de montagne que quelques jours par an, vous devriez pouvoir le faire. Bien sûr, le CLM n'est pas idéal pour la grimpette, mais il ne sera pas non plus un inconvénient. Il serait dommage de se priver du bonheur et des bienfaits de l'aérodynamisme pour le reste de l'année...
 
Alors si vous ne vivez pas dans les montagnes ou si vous ne débutez pas en triathlon, let's GO !

5. C'est aussi psychologique

Le plus petit avantage mesurable dont bénéficient de nombreux athlètes est l'avantage psychologique. Un nouveau vélo n'est peut-être pas livré avec deux jambes et fait le travail lui-même, mais il peut vous donner l'envie et la motivation de vous entraîner mieux.
 
Alors, qu'en pensez-vous ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialitéJ'accepte