10 conseils de préparation et de gestion de la course par ABC Coachs Sportifs

10 conseils de préparation et de gestion de la course par ABC Coachs Sportifs

Le triathlon est une discipline qui attire de plus en plus de pratiquants. En France, le nombre de licenciés et de clubs augmente constamment depuis 2005. En presque 15 ans, le nombre de licences a quasiment triplé.
 
De ce fait, un grand nombre de personnes se lancent chaque année pour réaliser leur premier triathlon. Afin d’encourager et de rassurer les futurs participants, nous partagerons notre expertise à ce sujet en donnant 10 conseils de préparation et de gestion de la course.
 
1 - Se faire confiance : Se trouver face à une discipline 3 en 1 qui mêle des sollicitations musculaires et énergétiques différentes entrainent naturellement un stress et des hésitations pour se mettre en ordre de marche. Un premier entrainement triathlon nécessite de se renseigner au préalable sur l’activité et les incontournables de celles-ci.

2 - Investir dans une combinaison triathlon : Elle favorisera un confort thermique plus important et facilitera la flottaison et donc l’efficacité lors de l’épreuve en eau courante.

3 - Identifier ses forces et faiblesses dans les trois disciplines pour concevoir son programme d’entrainement. En effet, la plupart des débutants en triathlon ont toujours une facilité dans l’un des trois sports, travailler sur ses points faibles peut permettre de passer une course plus agréable. 

4 - Choisir le format le plus adapté à sa forme du moment : La première course doit permettre de découvrir le déroulement de l’événement mais également de mettre en application les différents apprentissages de sa préparation physique. Se retrouver en souffrance extrême tout au long de la course ne permettra pas d’atteindre ces objectifs. 

5 - Se fixer un objectif de course raisonnable : Ce conseil complète le précédent. Se fixer comme but de terminer la course et de prendre un maximum d’informations sur la nature de l’activité nous semble-être le bon choix.  « En garder sous la pédale » permettra d’être attentif à ses sensations lors de la course et au fonctionnement de celle-ci.

6 - Se mettre dans les conditions de la course lors de ses entrainements : Au-delà des phases d’apprentissages (techniques et stratégiques), il est important de s’entrainer dans les conditions les plus proches de la course. Cela permettra de partir plus confiant le  jour J et de maitriser davantage ses efforts.

7 - Travailler les 2 transitons : Il est important de ne pas négliger  ses transitions car elles peuvent casser une dynamique voir même être éliminatoires. Ainsi, il est primordial de comprendre et respecter les règles et enjeux de cette phase de la course. Par exemple, les délimitations pour récupérer son vélo et s’en séparer sont délimitées de façon très précise.

8 - Établir sa stratégie de course selon ses forces : Même si la préparation physique va permettre de combler l’écart entre ses forces et faiblesses, il est important de concentrer son énergie sur la discipline dans laquelle on excelle. 

9 - Ne pas se coller aux autres participants : En natation, il est préférable de s’écarter de l’ensemble des nageurs pour ne pas  recevoir de coups mais également pour ne pas être trop influencé par le rythme imposé par les autres. Pour les débutants en natation cela facilite également une bonne exécution technique de la nage. Dans la phase de vélo, il faudra éviter de se mettre dans la roue arrière de la personne de devant sous peine de se voir éliminer pour cause de « drafting ».

10 - Prendre la course comme un moment de  plaisir et de découverte : La meilleure option selon nous pour optimiser son apprentissage lors de cette première expérience.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité. J'accepte